Actualités de l'institut d'anthropologie clinique

iac - 13 avril 2024

Accompagner les familles en situation de conflit parental

4 jours, du 31 mars au 03 avril 2025 à Toulouse.

Intervenant : Serge Escots

Cette formation a pour objectif de développer des pratiques d’accompagnement en situation de conflits parentaux post séparation.

Elle s’adresse aux professionnel·le·s ayant suivi a minima une formation en thérapie familiale systémique ou un parcours Entretiens familiaux : MOD1-MOD2-MOD3 ou un parcours Evaluer et intervenir en protection de l’enfant : MOD1-MOD2-MOD3

Programme et modalités d’inscription

iac - 13 mars 2024

Se former avec Loïc Mansuela

Se former avec Loïc Mansuela c’est intégrer l’approche systémique aux mécanismes d’analyse et d’intervention dans le travail social, la protection de l’enfant, le monde médical, le soin psychique…

Pour acquérir les fondamentaux en intra établissement : L’introduction à l’approche systémique

 

Evaluer-et-intervenir-en-protection-de-lenfant

iac - 13 mars 2024

Parcours de formation « Évaluer et intervenir en protection de l’enfant »

Vous exercez dans le champ de la protection de l’enfant, ce parcours de formation est fait pour vous. À réaliser à votre rythme, en intra, en inter, ou les deux.

Formateurs : Serge EscotsEstelle KarchenLoïc Mansuela – Laurent Puech Jonas Roisin

Option : Maitriser la version 2 du Kit de pourvoyance des besoins fondamentaux et spécifiques de l’enfant
À distance  29/03/24 09:00-12:30
Vous avez bénéficié de la version 1 du référentiel, nous vous proposons de passer à la version 2

Option : Travailler la pourvoyance des besoins de l’enfant Nouveauté ! Intra seulement – Une journée qui mobilise le collectif institutionnel pour construire une culture commune autour de la parentalité et des besoins fondamentaux de l’enfant. Elle vise à créer les conditions favorables à la réalisation du parcours de formation Evaluer et intervenir en protection de l’enfant :

visuel du podcast du colloque pourquoi la violence ?

iac - 2 février 2024

Podcast vidéo du colloque « Pourquoi la violence? » des 9 et 10 novembre 2023

Serge Escots, est intervenu le 10 novembre dernier au colloque POURQUOI LA VIOLENCE ?

Si vous désirez visionner ce podcast, merci d’informer les organisateurs via le formulaire suivant : https://www.preferasbl.com/podcast-colloque-2023-inscription
Le podcast restera en ligne jusqu’au 1er mars 2024.

iac - 24 janvier 2024

Se former avec Jonas Roisin

Se former avec Jonas Roisin, c’est mettre la focale sur la clinique de l’exil où qu’elle se rencontre dans le travail social, la protection de l’enfant, le monde médical, le soin psychique…

La clinique de l’exil s’est crée à l’iac à la croisée de l’anthropologie clinique et de la psychologie clinique interculturelle pour se centrer sur les personnes en situation de vulnérabilité liée à leur vécu de l’exil.

L’offre englobe Formation / Médiation / Supervision / Consultation est décrite en suivant ce lien

 

 

iac - 22 janvier 2024

Évaluer et intervenir en protection de l’enfant MOD1 Pourvoir aux besoins de l’enfant : méthode d’intervention

Une évolution du format plébicitée tant par les professionnel·le·s que les formateur·trice·s : cette formation passe de 2 à 3 jours désormais. Cette journée supplémentaire permettra plus de manipulation et de pratique.

En inter, dernière programmation sur 2 jours : 18 et 19 mars 2024

En inter, première programmation sur 3 jours : 06, 07 et 08 novembre 2024

iac - 15 décembre 2023

Se former avec Catherine Ducommun-Nagy

C’est un grand privilège que nous fait Catherine Ducommun-Nagy , infatigable globe-trotter, de faire de régulières escales à l’iac lors de ses tournées européennes et de vous proposer de profiter de son immense expérience en thérapie contextuelle et de ses rencontres avec un grand nombre des pionniers de la thérapie familiale. Alors soyez aux rendez-vous :

-> octobre 2024, formation  Thérapie et intervention contextuelles

Formation proposée sur 3 séquences de 4 jours consécutifs : oct 2024 – mai 2025 – oct 2025, qui vous permet d’intégrer les apports de la thérapie contextuelle dans l’exercice professionnel, qu’il s’agisse d’une pratique clinique, ou d’un travail dans le domaine de l’intervention sociale, médico-sociale, éducative, ou d’autres cadres. Programme et modalités d’inscription

iac - 14 décembre 2023

Thérapie familiale

Vous envisagiez une 4e année de formation à la thérapie familiale en 2024.
Pourquoi ne pas rejoindre le
cycle 2, qui vous permet d’approfondir votre formation en thérapie familiale systémique et contextuelle ?
Une part importante de ce cycle est consacrée aux aspects cliniques de la thérapie familiale, à la supervision incluant les aspects personnels, relationnels et familiaux de l’étudiant·e, son style thérapeutique et sa professionnalisation. La deuxième année vous permettra d’être en situation directe avec des familles en thérapie.

iac - 23 novembre 2023

Les visites médiatisées

Les visites médiatisés mod1 et mod2 avec Jonas Roisin.

Le mod1 pose les bases du cadre théorique et pratique de l’animation de la visite médiatisée.

Le mod2 s’emploie à approfondir les concepts abordés lors du premier module et à poursuivre l’appropriation des outils. Il s’agira aussi d’y travailler sa posture relationnelle au sein du précipité de tensions que constitue une visite médiatisée.

iac - 20 novembre 2023

Les machines par Mario Goffé – EXPO

Les machines de Mario Goffé nous ont accompagnées pendant 9 mois. En ce moment dans nos locaux les 9 machines sont exposées.

 

iac - 17 novembre 2023

10èmes Assises nationales des établissements publics de la protection de l’enfance – GEPSo

L’enfant, un être de liens

30 novembre et 1 décembre 2023, au Palais de congès de Dijon.

Serge Escots interviendra le vendredi 1 décembre  :

9H05 – 9H45 PLÉNIÈRE « Protection de l’enfant : quelques apports de l’anthropologie clinique”

Télécharger le programme

iac - 16 novembre 2023

Le partage d’informations sociales- Entre droit et éthique

Nouveau livre de Laurent Puech et Christophe Daadouch

La question du partage d’informations est au cœur de la pratique quotidienne des travailleurs sociaux. Elle suscite une multitude de questionnements, de demandes d’éclaircissements et de réponses, de débats nombreux au sein des équipes et entre les professionnels du travail social. Comment concilier l’accompagnement social avec le nécessaire respect de la vie privée et de la relation de confiance établie avec l’usager ?

iac - 15 novembre 2023

Derrière l’IP classée sans suite, sentiment d’humiliation, d’incompréhension et rupture – Témoignage

Billet écrit par Laurent Puech, sur le blog Décrypter la « protection » en travail social

Eh bien, regardons cette situation compliquée ! On pourrait écrire un roman pour explorer toutes les chronologies, les acteurs, les secrets bien gardés, et les raisonnements compliqués… Mais restons légers et concentrons-nous sur ce que change une « Information Préoccupante » (IP) par rapport à la relation que l’on peut avoir avec l’Éducation Nationale (EN).

À la base, nos relations avec un enseignant n’étaient pas exactement une idylle romantique. Nous étions même deux familles à avoir exactement le même problème avec ce prof en particulier.

[…]

Lire l’article

iac - 14 novembre 2023

Se former avec Cyril Chouchane

Sensibilisation à l’écoute au service de la relation à l’usager : Améliorer sa compréhension empathique des situations.

L’écoute et l’accompagnement des personnes : Améliorer sa capacité d’écoute et d’aide vis à vis des usager·ère·s

Tensions, conflits, agressivité, violence : questionner les postures professionnelles dans la relation à l’usager : Questionner ensemble le comportement de l’interlocuteur et sa propre posture.

Théâtre-forum : de l’analyse des pratiques à la médiation éducative : S’approprier des techniques pour trouver des alternatives et des leviers aux situations problématiques ou conflictuelles rencontrées.

iac - 14 novembre 2023

Les sessions de sensibilisation

Introduction à l’intervention systémique avec Loïc Mansuela

Introduction aux thérapies familiales avec Serge Escots

Sensibilisation à la clinique de l’exil avec Jonas Roisin

Sensibilisation à l’écoute au service de l’usager avec Cyril Chouchane

 

et prochainement au catalogue :

Introduction à  l’anthropologie clinique : perspective psychopathologique avec Serge Escots

iac - 27 octobre 2023

Espace clinique de l’exil : Médiation famille / professionnel·le·s autour des besoins de l’enfant

Public visé : professionnel·le·s de l’accueil de l’accompagnement ou du soin oeuvrant auprès de personnes en situation d’exil.

Intervenants : Jonas Roisin

Modalités type : 2 x 2 heures
– Séance 1 sans la famille, regroupe les différents professionnel·le·s afin que chacun·e se présente et présente son approche de la situation.
– Séance 2 avec la famille accueillie dans ce groupe de professionnel·le·s. Au terme de ce 2e temps, il est convenu de la clôture ou de la suite donner : renouvellement de séances de groupe ou orientations.

Issu de la clinique de l’exil, le dispositif de médiation famille / professionnel·le·s autour des besoins de l’enfant est une proposition de soins psychologiques construite sur l’accueil et l’attention portée aux liens tissés entre les acteurs de l’éducation et du soin qui rencontrent régulièrement un enfant.

iac - 15 octobre 2023

Formations au long cours 1 an et +

Nous vous proposons des formations étendues sur une année ou plus.

Pour débuter en janvier 2024, hâtez-vous de vous inscrire :

17/01/2024 09:00 → 19/12/2025 17:00 « Thérapie familiale – Cycle 1 : Intervention systémique et contextuelle« ​Pour acquérir les bases théoriques, pratiques et techniques de l’intervention systémique et contextuelle, par l’étude des principaux concepts, modèles et par l’entrainement aux techniques et outils utilisés en thérapie familiale systémique et contextuelle.

08/01/2024 09:00 → 16/12/2025 17:00 « Thérapie Familiale – Cycle 2 : Approfondissement en thérapie de couple et de famille « ​ Pour approfondir sa formation en thérapie familiale systémique et contextuelle

17/01/2025 09:00 → 13/12/2025 17:00 « Thérapie familiale – Cycle de perfectionnement – 4e année »​ Pour consolider, approfondir ou enrichir sa formation initiale en thérapie familiale.

Bientôt sa programmation définitive : Thérapie et intervention contextuelles Se former avec Catherine Ducommun-Nagy et intégrer les apports de la thérapie contextuelle dans l’exercice professionnel, qu’il s’agisse d’une pratique clinique, ou d’un travail dans le domaine de l’intervention sociale, médico-sociale, éducative, ou d’autres cadres.

iac - 12 octobre 2023

Colloque POURQUOI LA VIOLENCE ?

Jeudi 9 et vendredi 10 novembre 2023

Colloque POURQUOI LA VIOLENCE ?

Avec la participation d’Olivia Gazalé et de Sam Touzani.

Intervention de Serge Escots, le vendredi 10 novembre à 11h00.

Centre Culturel d’Auderghem, boulevard du Souverain 183, 1160 Bruxelles

Direction scientifique : Jean-Claude Maes
Modération : Richard Hallez

iac - 3 octobre 2023

Clinique de l’exil

Jonas Roisin, psychologue clinicien et formateur en psychologie clinique interculturelle développe un dispositif :

– de formation

– d’accompagnement des pratiques professionnelles à l’adresse des professionnel·le·s mobilisé·e·s par les questionnements suscités lors d’accompagnements de personnes exilées

– de soins psychologiques à l’adresse des personnes qu’ils accompagnent (familles, adultes ou mineur·e·s isolés).

Son approche clinique se centre sur les façons dont les personnes parviennent à l’intégration psychique des expériences migratoires, politiques, administratives, interculturelles, familiales… liées à l’exil.

iac - 26 septembre 2023

Fausses dénonciations de maltraitances : la présentation tronquée de la CIIVISE

Un billet publié par Laurent Puechsur le blog ZETETIQUE ET TRAVAIL SOCIAL.

Résumé : Le remarquable travail de mise à jour de l’importance de l’inceste et des agressions sexuelles sur les mineurs effectué par la Commission Indépendante sur l’Inceste et les Violences Sexuelles faites aux Enfants (CIIVISE) a fait de cette institution et de son co-président le magistrat Édouard DURAND des autorités sur ces questions. C’est vrai dans les champs médiatique, politique et professionnel. Un des messages répétés par ces autorités est une invitation aux professionnels à se défaire de l’idée de l’existence de fausses allégations de maltraitance de la part du parent en charge de la garde (essentiellement les mères) quand elles sont dirigées contre l’autre parent [Ce qu’affirment la CIIVISE et Édouard DURAND]. Un ensemble de déclarations adossées à des citations d’études scientifiques répètent ce message en direction de la société ainsi que le secteur professionnel, sous une forme orientée [Ce qui étonne dans la communication de la CIIVISE].

[…]

iac - 24 septembre 2023

Secret professionnel et audition lors d’une enquête judiciaire : Maïwenn se trompe.

Un billet publié par Laurent Puechsur le blog SECRET PRO

L’affaire de l’agression du directeur de publication de Médiapart, Edwy Plenel, par l’actrice et réalisatrice Maïwenn a rebondi ce week-end avec son interview parue dans le Journal du Dimanche. Nous ne reviendrons pas sur cette affaire (agression physique et reconnue par l’auteure), ni sur ses motivations. Chacun a la possibilité de se faire un avis en consultant les explications parue dans le JDD et les éléments publiés à la suite par Médiapart.

[…]

iac - 20 septembre 2023

La pourvoyance des besoins de l’enfant

3 jours, du 22 au 24 avril 2024 à Toulouse.

Intervenant : Jonas Roisin

Cette formation propose une approche de l’accompagnement des enfants et des familles centrée sur les besoins et les droits de l’enfant.

Elle s’adresse au-delà des professionnel·le·s de la protection de l’enfant à toutes celles et ceux qui s’intéressent à l’enfance ou travaillent auprès des enfants quels que soient leurs champs d’action (éducation, scolaire, animation, soins médicaux ou médico-sociaux).

Programme et modalités d’inscription

iac - 20 septembre 2023

Nouveau livre de Catherine Ducommun-Nagy : Revitalizing Relationships

Revitalizing Relationships
The resources of contextual therapy
with inspiration from the pastoral process and interfaith studies

de Catherine Ducommun-Nagy, Hanneke Meulink-Korf, Greteke de Vries

Livre broché – 22 juin 2023

Jonas Roisin - 20 septembre 2023

Journée portes ouvertes de la direction territoriale de l’OFII à Toulouse le mercredi 19 Octobre 2022

Intervention de Jonas Roisin sur la table ronde  » Santé  »

en la présence de Mme Hélène LESTARQUIT, Sous-Préfète, Secrétaire générale adjointe en charge de la cohésion sociale et de la politique de la ville.

 

iac - 19 septembre 2023

#9 – Machine à épaissir le brouillard

Les machines de Mario Goffé

#9 – Machine à épaissir le brouillard

iac - 28 août 2023

#8 – Lunettes à voir plus loin que le bout de son nez

Les machines de Mario Goffé

#8 – Lunettes à voir plus loin que le bout de son nez

iac - 21 juillet 2023

#7 – Machine à coincer la bulle

Les machines de Mario Goffé

#7 – Machine à coincer la bulle (utile en cas de confinement innopiné)

iac - 17 juin 2023

#6 – Machine à trier les mythes et les idées toutes faites

Les machines de Mario Goffé

#6 – Machine à trier les mythes et les idées toutes faites

Serge Escots - 24 mai 2023

Contre la paresse intellectuelle en travail social, Laurent Puech persiste et signe

Laurent Puech vient de publier un petit (par la taille), mais grand par sa nécessité, indispensable « Manuel du travailleur social sceptique ». Nécessaire, en ces temps troublés où l’opinion vaut vérité et l’indignation raison. Temps troublés d’une postmodernité qui n’en finit pas d’agonir[1] avec son cortège de « faits alternatifs » et « fake news » qui prolifèrent dans les nouveaux espaces publics, tels de méchants virus qui infectent l’intelligence et la vie sociale.

[1] Le 23 juin 2011, vers 13h30, à Naples, le philosophe Markus Gabriel déclarait que la postmodernité était arrivée à sa fin.

iac - 23 mai 2023

#5 – Machine à partager le gâteau 

Les machines de Mario Goffé

#5 – Machine à partager le gâteau

iac - 29 mars 2023

#4 – Machine à ajuster la réalité

Les machines de Mario Goffé

#4 – Machine à ajuster la réalité

iac - 27 février 2023

#3 – La machine à relever le point de vue

Les machines de Mario Goffé

#3 – La machine à relever le point de vue

iac - 7 février 2023

« Et si tu ne signales pas et qu’il se produit un drame ? » ou la pente savonneuse !

Un billet publié par Laurent Puech, sur le blog ZETETIQUE ET TRAVAIL SOCIAL.

Un des sophismes non-présenté dans mon livre et volontairement gardé pour le site est celui dit de la pente savonneuse ou glissante. Il est l’un des plus à l’œuvre dans les têtes et entre professionnels au sein des institutions. C’est cette « petite musique » qui se met à jouer dès qu’il y a une situation « à risque » (mais quelle situation ne l’est absolument pas ?) dans laquelle une forte incitation au signalement administratif ou judiciaire existe : « et si je/tu ne signale(s) pas et qu’il y a un drame !?« . Examinons cet objet dont on mesurera qu’il s’avère maltraitant pour le professionnel et le public…

Lire l’article

iac - 26 janvier 2023

#2 – La machine à pulvériser les mythes

Les machines de Mario Goffé

#2 – La machine à pulvériser les mythes

iac - 24 janvier 2023

Se former avec Laurent Puech

Laurent Puech développe avec l’IAC des formations en lien avec les écrits et le secret professionnels  .

Actuellement au catalogue, selon que vous exerciez dans le champ de la protection de l’enfance ou non :

Nous nous tenons prêts et prêtes à répondre à vos sollicitations. À bientôt !

iac - 23 janvier 2023

Une IP pour 79% des parents la semaine dernière… ou l’IP de Damoclès

Un billet publié par Laurent Puech

 

A une époque où le nombre d’informations préoccupantes (IP) et autres signalements continue de progresser, la publication le 17 octobre dernier des résultats du Baromètre des violence éducative ordinaire (VEO) doit nous interroger sur les dérives de l’IP.

Lire la suite

iac - 17 janvier 2023

#1 – La machine à bonne humeur

Les machines de Mario Goffé

#1 – La machine à bonne humeur

iac - 17 novembre 2022

Le secret professionnel – Laurent Puech – ODAS

Laurent Puech, formateur et spécialiste du secret professionnel

Invité au COPIL national de la recherche-action  » Soutien éducatif et protection de l’enfance « , qui a lieu deux fois par an. Lors des nombreux entretiens menés par l’Odas dans le cadre de la recherche-action, la problématique du secret professionnel, du secret partagé et du partage d’information s’est très souvent posée ; les professionnels ou les familles déplorant soit l’absence de partage d’information soit l’injonction à partager ou l’absence de respect du secret professionnel. Écoutez cette séquence comme si vous y étiez.

 

iac - 20 juillet 2022

Journée nationale des espaces rencontre enfants-parents

Intervention de Serge Escots pour la journée nationale des espaces rencontre enfants-parents du 16 Mai 2022.

Besoins de l’enfant, parentalités empêchées, accompagnement en espaces de rencontre

formation supervision clinique des pratiques auprès des couples et des familles

iac - 29 juin 2022

Supervision clinique des pratiques auprès des couples et des familles

Les inscriptions 2023 ouvertes sur 3 cycles de 6 sessions collectives  avec Serge Escots

Supervision clinique des pratiques auprès des couples et des familles

lundi matin : 16/01/23 09:30 → 18/12/23 12:30

lundi après-midi : 16/01/23 13:30 → 18/12/23 16:30

samedi matin : 28/01/23 09:30 → 09/12/23 12:30

Le nombre de places est limité à 5 participant·e·s par groupe.

iac - 12 avril 2022

Le cycle de vie des familles contemporaines

Sébastien DUPONT

Le cycle de vie des familles contemporaines

Avec la participation de Marie-France BRADLEY, Laura CHAMOUARD, Raffaëla CUCCINIELLO, Michel DELAGE
Salvatore D’AMORE, Serge ESCOTS, Nicolas FAVEZ, Édith GOLDBETER-MERINFELD, Serge HEFEZ, Baptiste MARECHAL, Alexandre MAURISSE, Muriel MEYNCKENS-FOUREZ, Robert PAUZE, Noël POMMEPUY, Delphine RIDEAU

Préface de Serge HEFEZ

Serge Escots - 29 mars 2022

S9 – Anthropologie clinique d’un concept majeur : abord sémiotique du clivage

Date : 12 04 22

Titre : Anthropologie clinique d’un concept majeur : abord sémiotique du clivage

Orateur : Jean-Claude Maes est psychothérapeute adultes-couples-familles et formateur, superviseur, il est titulaire d’un Master en Psychologie et d’un doctorat en Information et Communication.

 

iac - 18 février 2022

LE CROIRE Opinions, croyances, convictions, savoirs

Serge Escots a contribué au livre :

LE CROIRE
Opinions, croyances, convictions, savoirs
Sous la direction de Jean-Claude Maes

Editions Harmattan

iac - 28 janvier 2022

L’accueil familial en question

Florence BARUCH, Daniel COUM

L’accueil familial en questionNuméro 234 – Revue trimestrielle

Avec la participation de William BATICLE, Élisabeth DARCHIS, Anne DE TRUCHIS DE LAYS, Serge ESCOTS, Emigliu FILIDORI, Claire-Marie HETIER, Didier HOUZEL, Flora KOLIOULI, Sophie MARTINS-LIMA, Gérard NEYRAND, Martin PAVELKA, Stéphanie PINEL-JACQUEMIN, Hana ROTTMAN, Perrine SABLAYROLLES, Chantal ZAOUCHE GAUDRON

Evaluer-et-intervenir-en-protection-de-lenfant

iac - 16 novembre 2021

Évaluer et intervenir en protection de l’enfant

Cette formation propose un cadre méthodologique pour évaluer et intervenir en protection de l’enfant, afin de faire évoluer les savoirs, compétences et pratiques professionnelles en adéquation avec la réforme de 2016 et le référentiel national d’évaluation des situations d’enfant en danger réalisé par la Haute Autorité de Santé (HAS). Il s’agira de fournir aux stagiaires un « kit d’intervention » directement opérationnel, permettant aux professionnel·le·s d’évaluer la pourvoyance des besoins de l’enfant dans le contexte spécifique qui est le sien et dans une dimension écosystémique.

Elle compte 18 journées réparties en 5 modules et articule un ensemble d’éléments cliniques indispensables sur le plan relationnel et rédactionnel à ce type d’intervention.

iac - 9 novembre 2021

Invitation Journée anniversaire TREND – SINTES Toulouse _ Jeudi 18 novembre _ 9h30 _ 17h00

Depuis 20 ans, les dispositifs « Tendances récentes nouvelles drogues » (TREND) et « Système d’identification National des toxiques et substances » (SINTES) se sont progressivement ancrés à Toulouse, en lien avec l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies. Leur enjeu était de contextualiser et de décrire les usages locaux de drogues et de suivre leurs évolutions, en s’aidant d’une pluralité de méthodes (observations directes, entretiens individuels ou collectifs, questionnaires, analyse de produits circulants …) et d’acteurs concernés par le phénomène (usagers de drogues, intervenants en Réduction des Risques et des Dommages, soignants, professionnels de l’application de la loi…).

Le jeudi 18 novembre, le CREAI-ORS Occitanie, qui porte le dispositif TREND à Toulouse et l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies convient tous ceux qui font TREND et SINTES intéressent à une journée anniversaire du dispositif, qui se tiendra dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine, 37 allées Jules Guesde, Toulouse, de 9h30 à 17h00.

Cette journée reviendra sur l’histoire des dispositifs, leur développement, leur fonctionnement et proposera une synthèse des connaissances qu’ils ont permis de produire en matière d’évolution des usages, localement et nationalement, en lien avec les évolutions sociales, politiques … Leurs rôles dans les pratiques d’accompagnement seront aussi discutés.

iac - 30 septembre 2021

2021-2022 Séminaire : Actualité de l’anthropologie clinique en construction

Qu’on se le dise et réserve la date !!!

Ouverture du Séminaire le 9 novembre 2021

Rythmicité : tous les 15 jours à 1 mois, le mardi de 19h00 à 21h00.

Dates prévisionnelles :  23/11, 14/12/2021, 18/01, 25/01, 08/02, 08/03, 22/03, 12/04, 10/05, 24/05, 07/06, 21/06/2022.

Publication :  S1 – Anthropologie clinique : nouvelle proposition épistémologique pour une psychopathologie intégrative – Serge Escots, Nicolas Duruz

 – Modalités : accès libre ; exposé d’un orateur suivi d’une discussion ; proposé en présentiel à l’iac ou à distance ; sessions enregistrées et publiées sur la chaine YouTube de l’iac.

Objectif : Poursuivre par un élargissement et un approfondissement les questions ouvertes par les deux articles princeps (Duruz, Escots, PSN, 2015) qui se proposaient d’établir les bases d’une construction épistémologique pour l’anthropologie clinique. Dans cette première étape, il s’agissait d’abord de clarifier le syntagme « anthropologie clinique » par l’examen de ses filiations et héritages, ensuite de définir le périmètre de son existence par l’articulation des paradigmes de l’anthropologie sémiotique et de l’anthropopsychiatrie, enfin d’affirmer sa légitimité en mettant en évidence les apories théoriques, cliniques, éthiques et politiques que cette démarche permet de résoudre.

La construction en cours implique une deuxième étape où le dialogue entre les différentes sources de cette démarche contribuera à l’avancée du projet par le traitement de questions jusqu’à lors restées sans réponse. Anthropologie, sémiotique, anthropopsychiatrie, neurosciences, psychanalyse, phénoménologie, éthologie, philosophie, mathématique s’inviteront dans cette discussion où cliniques psychanalytique, systémique, attachementiste, neurocognitive et développementale, humaniste et dite « corps-esprit » nourriront le débat.

Orientations thématiques : Apports de la sémiotique pour la clinique (actualité sémiotique pour la clinique). Nosologie de la clinique psychopathologique (actualité nosologique en psychopathologie). Modèles cliniques et actualité des neurosciences.

Comité scientifique : Nicolas Duruz, Serge Escots, Wilfrid Magnier, Antoine Devos.

Orateur·trice·s ayant déjà répondu présents : Arnaud Plagnol, Alessio Moretti, Jean Lassègue, Jacques Fontanille, Jean Claude Maes, Rosa Caron, Gauthier Carlier, Patrick Germain, Philippe Lacour, Jean-Louis Feys.

 

Evaluer-et-intervenir-en-protection-de-lenfant

Serge Escots - 2 août 2021

Protection de l’enfant : nouveau cadre de référence HAS

À celles et ceux qui connaissent le champ de la protection de l’enfant, il n’aura pas échappé qu’un nouvel impératif technique s’impose désormais en matière d’évaluation :

–  dans le cadre des informations préoccupantes en premier lieux,

– mais aussi pour l’ensemble des mesures en milieu ouvert ou d’accueil,

– et même plus largement dans les secteurs de droits communs, de la petite enfance, du sanitaire ou du médico-social.

De quoi s’agit-il ? D’un cadre national de références opposable aux départements principaux maîtres d’oeuvre de la protection de l’enfant depuis la loi de 2007. Ce référentiel conçu par la Haute Autorité de Santé (HAS) et non par l’Observatoire National de la Protection de l’Enfance (ONPE) ou par des instances issues de l’Observatoire Départemental de l’Action Sociale (ODAS) est désormais le cadre unique à l’intérieur duquel doivent s’inscrire les pratiques.

Après plusieurs rapports accablants sur le secteur (IGAS, Sénat, Cours des Comptes) et de nombreuses controverses sur les résultats de cette mission qui interrogent acteurs, observateurs scientifiques, usagers et citoyens, une réponse centralisatrice était prévisible. Avec un référentiel national d’évaluation des situations, c’est donc par la dimension technique que l’État a choisi de recentraliser cette mission n’ayant probablement pas d’autres moyens à mettre en oeuvre.

Fournir un cadre de référence nationale pour tous les acteurs est sans nul doute une bonne idée, toutefois il est surprenant que ce soit à l’HAS que l’État ait confié cette tâche. L’étonnement ne vient pas de la compétence de cette institution dont les méthodes et les travaux sont de grandes qualités, mais de l’interrogation que suscite le fait que les institutions ayant des qualités et une expertise déjà ancienne dans le domaine aient été écartées. Ce d’autant que nous sommes cinq ans après la loi de 2016 et la démarche de consensus sur les besoins fondamentaux et spécifiques qui n’ont certainement pas encore été intégrés partout sur le terrain.

Même si le texte évoque ici ou là les besoins de l’enfant, ce nouveau référentiel ne semble pas, à proprement parler, fondé sur la démarche de consensus qui suivi la loi de 2016 et les avait mis à l’orde du jour.

À la lecture, ce référentiel produit impression et interrogation : l’impression concerne l’esprit de synthèse des recommandations et la visée d’exhaustivité des situations ; l’interrogation porte sur le risque d’usage qui pourrait en être fait. Expliquons-nous : il ne faudrait pas que par sa forme et sa méthode, par la rigueur qui s’en dégage, ce référentiel ne devienne une arme de destruction massive des relations entre professionnel·le·s et familles ; relations déjà difficiles dans de nombreuses situations. En effet, si les nombreuses précautions rappelées avec insistance tout au long du texte sont négligées au profit de la dimension « outil grille d’évaluation » bien plus rassurante, elles pourraient donner l’illusion technique d’un savoir faire à des professionnels de l’ASE aujourd’hui souvent désemparés (ODAS).

Fidèle à sa démarche et sa philosophie l’IAC travaille d’arrache-pied à l’intégration de ce cadre de référence à l’intérieur de la démarche globale d’évaluation et d’intervention en protection de l’enfant que nous avons développée. Il s’agit pour nous de continuer à doter les professionnels de véritables outils pour construire des accompagnements fondés sur la loi de 2016 et la recherche de coopération avec les familles.

Notre cycle de formation Évaluer et intervenir en protection de l’enfant sera prêt pour ce nouveau défi professionnel : intégrer le référentiel HAS dans une démarche épistémologique, éthique et pratique, fidèle aux recommandations de bonnes pratiques en protection de l’enfant et aux connaissances cliniques, savoirs-faire et postures professionnelles que nous avons construites au fil de ces années. Ce sont nos devoirs de vacances pour proposer dès la rentrée une offre de formation enrichie par ce nouvel impératif national.

Au plaisir de vous y retrouver !

visuel de l'article annonçant la thèse serge escots

iac - 28 mai 2021

Thèse de Serge Escots : Anthropologie sémiotique des usages de psychotropes : pour une formalisation du sens de leurs usages

Vous a-t-elle échappé ? La thèse de Serge Escots est disponible en ligne sur These.fr :

Anthropologie sémiotique des usages de psychotropes : pour une formalisation du sens de leurs usages

Résumé

Cette thèse vise à clarifier ce que les sociétés contemporaines désignent par « usage de drogue » et les types d’objets, d’expériences et de pratiques sociales référés à ces usages. L’anthropologie ne fournit pas de définition opératoire et ni la sociologie de la déviance qui circonscris l’usage de drogue aux cadres normatifs (Ogien A., 1995 et 2000 ; Becker H., 2001), ni les définitions médico-pharmacologiques qui classent les psychotropes en fonction de leurs propriétés, ne suffisent à rendre compte de l’expérience à la fois individuelle et collective de « l’usage de drogue ». Si nous disposons avec la notion de « fuitage pharmaceutique » (Lovell, 2008) d’un concept pour décrire le processus qui conduit d’un médicament à l’usage de drogue, nous ne disposons pas de cadre épistémologique pour expliquer pourquoi et comment ? Il nous manque le point de vue intérieur de ceux par qui s’opère cette reconfiguration et le contexte anthropologique dans lequel celle-ci s’inscrit. En l’absence d’une compréhension des processus sémiotiques qui tiennent ensemble, les dynamiques neuropharmacologiques, l’expérience singulière du consommateur et l’inscription sociale de l’usage, il est difficile d’en comprendre le sens. L’anthropologie sémiotique (Lassègue, Rosenthal, Visetti, 2009), nous permet de comprendre comment la reconfiguration de l’usage d’un antalgique en drogue apparaît comme forme symbolique au XIXe siècle par le geste littéraire de Thomas De Quincey (Vigarello, 1991). Des outils d’analyse sémiotique, nous permettent de mettre en évidence, dans le cas du Subutex®, les liens entre contexte socio-historique, fabrique de la norme et invention d’une nouvelle drogue. Ils nous permettent d’analyser l’histoire des transformations des formes sémiotiques d’usages de drogue du XVIIIe siècle à nos jours. Dès lors, il est légitime de s’interroger si la transformation de l’usage thérapeutique en usage de drogue est la seule transformation symbolique possible dans le champ sémiotique des usages de psychotropes ? À partir de ce cadre épistémologique appliqué à différents matériaux, nous montrerons que le rapport d’Homo sapiens aux psychotropes s’organise à partir d’opérateurs de diversification sémiotique se déployant dans des activités chamaniques, religieuses, sociales, médicales, scientifiques, technologiques, artistiques, économiques, politiques, médiatiques, etc. Ce point étant acquis, nous proposerons de formaliser le rapport d’Homo sapiens aux psychotropes selon six motifs existentiels d’usages : Proesthésique, Épiphanique, Curatif, Mélioratif et anti-Mélioratif, Affiliatif. Ce système sémiotique dynamique nous fournit les bases pour construire le socle d’une anthropologie sémiotique des psychotropes.

Lire le pré rapport de Jean-Michel COSTES : lien téléchargement pdf

Une nouvelle étape de l’anthropologie clinique est franchie ! Nous y reviendrons.

Bonne lecture et à  bientôt.

Portrait Laurent Puech

iac - 12 avril 2021

À propos du délaissement parental, par Pierre Verdier

Avant propos de Laurent Puech :

 Pierre Verdier est avocat au barreau de Paris et engagé depuis des décennies sur la question des droits de l’enfant. Il est notamment l’auteur de L’enfant en miettes (Ed Dunod, 2020) et, avec Christophe Daadouch de De la protection de l’enfance à la protection de l’enfant (Ed Berger Levrault 2018). Il a accepté que soit publié sur protections-critiques.org le texte intégral de sa tribune Le délaissement parental : un échec de la protection de l’enfance, parue en version réduite dans ASH n°3195 du 15 février 2021 (pages 34-5). Je partage nombre de ses analyses, notamment celle qui doit interroger l’ensemble du secteur professionnel : la substitution de la logique de « protection » à celle d’aide, la première n’étant qu’une sous-partie de la seconde. Merci à Pierre VERDIER de nous pousser à questionner sans cesse les pratiques professionnelles du travail socio-éducatif.

Lire le texte intégral de Pierre Verdier ici

iac - 27 mars 2021

Accueillir et accompagner les enfants et adolescents en établissement sociaux ou médico-sociaux dans un contexte de mutation anthropologique

Cette formation se déploie sur 12 journées (84 heures). Elle est particulièrement adaptée aux fonds mutualisés de formation et s’adresse aux établissements sociaux et médico-sociaux en quête de construction de culture institutionnelle et interinstitutionnelle.

Elle cible les mutations anthropologiques contemporaines et leurs répercutions en termes d’évolutions familiales, d’économie psychique, et de postures professionnelles.

Ses objectifs :

– Construire une culture institutionnelle ou inter-institutionnelle.
– Comprendre les enjeux anthropologiques qui transforment les formes du lien à soi et à l’autre.
– Identifier les processus relationnels en jeu dans les situations institutionnelles, éducatives, sociales et de soin.
– Modifier les croyances et les représentations concernant les mécanismes psychopathologiques « normaux » et « morbides ».
– S’approprier des connaissances théoriques et techniques pour intervenir différemment auprès des enfants, des adolescents et des familles.
– Impulser une réflexion sur le fonctionnement institutionnel et les postures relationnelles.
– Se sensibiliser à des médiations et des dispositifs d’accompagnement qui mobilisent la réflexivité, l’empathie et l’éthique relationnelle.

Elle fait appel à cinq formateurs plus que confirmés dans leur domaine :

Serge EscotsJean Paul Gaillard, Jean Marie Brossard, Cyril Chouchane et Jonas Roisin.

Programme et modalités de contact ici

 

Visuel site secretpro.fr

iac - 10 mars 2021

Secret professionnel

Publication sur le blog collectif de Christophe DAADOUCH –  Laurent PUECH – Antoine GUILLET – Véronique LOGEAIS d’un articlle intitulé :

Sanction d’une pédopsychiatre pour violation de secret médical : notre analyse

À lire ici

Bonne lecture !

Portrait Mony Elkaim

iac - 24 novembre 2020

Mony Elkaïm s’en est allé. Hommage.

En 2014, pour l’émission Hors Champ sur France Culture,

Laure Adler s’entretient avec le neuropsychiatre Mony Elkaïm :

Si Mony Elkaïm a voulu faire ce métier, c’est parce qu’il trouvait « dommage » le fait de gâcher une vie « trop courte » , avec des soucis mentaux sans être aidé… Une conviction qui se forge à partir de son enfance marocaine, dans une ambiance « de chaleur et de fêtes » . Fer de lance de l’anti-psychiatrie, Mony Elkaïm nous enseigne que « nous sommes le lieu de notre tourment, mais nous en sommes rarement la cause » . Les soucis psychologiques sont « un continuum » , soumis à l’influence du la neuropsychiatrie, parfois de la génétique, du passé, de l’enfance, de l’environnement social, économique… Le couple, la famille, y participent également, de manière plus ou moins positive. Une approche transversale qui l’a amené à importer en France « les thérapies familiales » et qui s’illustre dans le concept de « résonance ». Pour autant, nous ne sommes pas irresponsables. Pour Mony Elkaïm, « nous pouvons agir sur ce qui nous agit » . L’autre , dans la vision d’Elkaïm, est essentiel, tout comme l’idée qu’il est est vital de « s’ouvrir » à lui. Car la plupart du temps, nous nous contentons de le faire correspondre à notre vision de lui et de nous même, souvent inconsciente. Dans la thérapie « ce qui est important, c’est chaque cas singulier »…

Livre l'intervention auprès des familles

iac - 19 novembre 2020

Publication : L’intervention auprès des familles — Réussir le défi de la coconstruction

Thierry Darnaud et Serge Escots ont réuni dans L’intervention auprès des familles les textes pour la plupart issus du Congrès EFTA CIM – IAC de juin 2018 : Pratiques actuelles avec les familles.

S’appuyant sur des expériences cliniques pertinentes, cet ouvrage propose aux professionnels du champ médicopsychosocial des pistes qui leur permettront de développer un travail de coconstruction avec les familles.
Vous retrouvez ci-dessous le sommaire et vous pouvez aussi visionner les vidéos du Congrès
Bonne lecture !

documentaire le temps qui faudra - florence Mary

iac - 15 octobre 2020

Film documentaire : « Le temps qu’il faudra » par Florence Mary

Florence Mary filme le réel avec tact et délicatesse. Nous avions beaucoup aimé  « Les carpes remontent les fleuves avec courage et persévérance », le journal intime d’un couple de femmes françaises confrontées à leur désir d’enfant.

Nouveau coup de coeur pour « Le temps qu’il faudra »  qui relate une utopie réalisée :

« Il y a plus de 10 ans à Nantes, des citoyens indignés ont eu l’idée d’acheter des appartements pour loger et réinsérer des personnes sans-abri. Reproposer une « commune humanité » pour tous, partager et vivre dignement, ensemble.

Plutôt que donner une petite pièce de temps en temps, pourquoi ne pas mutualiser cet argent et faire des emprunts bancaires ? Au sein de leur association Toit à moi, le logement proposé est un tremplin pour retrouver une vie plus digne. Ce parcours se fait au rythme de chacun : le temps qu’il faudra…

Logo cairn

iac - 26 août 2020

Contribution à la question du temps chez les sujets dits états limites

Un article de Wilfrid Magnier est paru dans Cliniques Méditerranéennes 2020/2 (n°102) pages 257 à 270. On le trouve ici.

leopold szondi

iac - 6 juillet 2020

Un été à la (re)découverte de Léopold Szondi ?

Partir flâner aux côtés de Szondi…

Il est au coeur de l’anthropopsychiatrie de Jacques Schotte pilier de l’anthropologie clinique.

Un tout nouveau site dédié à l’oeuvre szondienne est récemment mis en ligne par le docteur Laurence Fanjoux Cohen à Perpignan.

Suivez le guide : szondi.fr

En finir avec les parents toxiques

iac - 29 avril 2020

Publication : En finir avec les parents toxiques — Parentalités empêchées

L’ouvrage de Serge Escots et Lola Devolder est désormais en accès libre.

Bonne lecture !

Evaluer et pourvoir ensemble aux besoins de l'enfant

iac - 30 mars 2020