Actualités de l'institut d'anthropologie clinique

#

iac - 21 mars 2022

Clinique de l’exil

Depuis quelques mois à l’IAC, un espace spécifique est dédié à la clinique de l’exil.

Jonas Roisin et Nicolas Davaze, psychologues cliniciens et formateurs en psychologie clinique interculturelle, y développent un dispositif à la fois de formation et d’accompagnement des pratiques professionnelles à l’adresse des professionnel·le·s mobilisé·e·s par les questionnements suscités lors d’accompagnements de personnes exilées ; et de soins psychologiques à l’adresse des personnes qu’ils accompagnent (familles, adultes ou mineur·e·s isolés) .

Leur approche clinique se centre sur les façons dont les personnes parviennent à l’intégration psychique des expériences migratoires, politiques, administratives, interculturelles, familiales, liées à l’exil.

L’espace ouvert à l’IAC à la clinique de l’exil est ainsi composé de plusieurs propositions qui rencontrent l’intérêt de différents services publics et associatifs oeuvrant dans le soin et/ou l’accompagnement de personnes en situation de vulnérabilité (Pédopsychiatrie, ASE, Prévention spécialisée, AEMO, CADA, MECS, CDEF).

 

 

Formation

Sensibilisation à la clinique de l’exil

Médiation (Séance collective, sur site ou au centre de consultation de l’IAC)

– Le dispositif de médiation intervient auprès des professionnels et des usagers qu’ils accompagnent. Dans ce cadre, la séance est collective, les personnes prises en charge sont des familles, des personnes exilées mineures ou majeures, demandeuses d’asile ou non. Le soin est ici une réponse à une demande portée par un ou des professionnels pour qui le lien tissé avec la ou les personne•s accompagné.es nécessite une position tierce. Ce cadre est actuellement sollicité par des travailleurs sociaux et psychologues en AEMO, en PAD et en MECS.

L’analyse du besoin et du sens de la présence d’un.e interprète est indispensable pour ce dispositif ainsi que lors des consultations. La collaboration avec la personne qui assure l’interprétariat est soumise aux exigences de communication semblables à celles requises par la cothérapie.

Consultation psychothérapeutique

– La consultation psychothérapeutique est ouverte aux personnes orientées par des professionnel.le·s. Des mineurs non accompagnés accueillis en MECS sont actuellement accueillis lors de séances individuelles au centre de consultation de l’IAC.

Supervision clinique individuelle ou collective

– Par l’exposé de situations éprouvantes et jugées complexes dans leurs dimensions interculturelles, les professionnel·le·s sont invités à interroger leurs représentations culturelles du soin et de l’offre d’accompagnement dans le cadre du travail auprès de personnes en situation d’exil. Les hypothèses cliniques concernent le contre transfert culturel d’une part et les conséquences des expériences de l’exil chez les personnes d’autre part (potentiels psychotraumatismes, codage culturel des étiologies associées aux souffrances et aux troubles, réaménagement des places dans les dynamiques familiales entre autres questions).

Vous pouvez adresser vos demandes à l’adresse : iac@i-ac.fr. Elles seront transmises et étudiées, soumises aux échanges téléphoniques avec les professionnel·le·s qui les portent. Se dessine alors le type de proposition qui semble le plus sécurisant pour les patient·e·s et les professionnel·le·s qui portent de la demande.